Fabrik- défis créatifs

Vous êtes ici: Accueil - - Fabrik- défis créatifs

Description du projet

Inspiré par le populaire mouvement des tinkering labs de plus en plus présent dans les centres des sciences américains et canadiens, Fabrik offre à un jeune public l’opportunité de relever des défis créatifs axés sur l’invention et l’assemblage d’objets de toutes sortes. Seul ou en équipe, les visiteurs doivent imaginer des solutions technologiques et les fabriquer à partir d’un bric-à-brac de matériaux mis à leur disposition: un bolide, un parachute, une catapulte, une structure flottante…

Ce concept innovateur d’expérience participative est proposé par le centre des sciences de Montréal.

La scénographie
Chaque québécois a connu et expérimenté les cabanons, les « sheds », véritables ateliers d’arrière-cour. Cette extension de la maison devenait un lieu d’expérimentation : tout pouvait être imaginé, démonté, assemblé, réparé; la cour arrière devenant un lieu d’expérimentation. Fabrik est une version contemporaine de la « shed », imaginée et conçue pour le jeune public, faisant appel à la mémoire collective et apportant une saveur montréalaise à cette expérience.

©Centre des sciences de Montréal

  • Lire la suite

    La shed, un atelier de bricolage – la cour, un lieu d’expérimentation

    Fabrik propose 6 défis créatifs, chacun dotés d’une shed et d’un banc d’essai permettant au visiteur de tester sa création.
    -la SHED est le lieu où on fabrique, bricole, lieu, où on trouve les équipements, les outils, le matériel, d’une manière pratique et ordonnée.
    -L’extérieur des sheds est une grande COUR. Elle représente l’espace de jeu et de test. Les bancs d’essais y prenant place se détachent par leur couleur rouge éclatante. Ils offrent des expériences à différentes hauteurs et mettent en avant le test ultime dans une mise en scène singulière.

    Les défis incarnent la métaphore d’éléments faisant référence à la cour. Ils permettent de définir chaque zone et de créer un univers ludique dans lequel chacun se retrouve. Ainsi, une corde à linge, un balcon, une ruelle évoquent respectivement une tyrolienne, une tour de largage, une piste de vent… mis en avant par un design graphique éloquent. L’ensemble des gestes scénographiques se décline sur cette idée : certains objets appartenant à la « cour » sont détournés pour créer des éléments de mobiliers (des bâtons de hockey pour symboliser un arbre, des persiennes pour accrocher des outils, des roues de vélo pour faire des abat-jours…), l’éclairage met de l’avant un intérieur et un extérieur, le visiteur grimpe sur un balcon ou joue avec des arrosoirs et des pots de fleurs.

    Le design du mobilier est clair et synthétique afin de créer un équilibre avec le « joyeux bordel » créé par les activités mais aussi pour faciliter le montage et le démontage puisque l’exposition sera présentée 6 mois chaque année pendant 4 ans.

 

Équipe et fabrication
Ce projet est issu de la collaboration avec l’atelier Aktuel (fabrication et production) et Bureau Principal (design graphique). Éclairage de Light Factor.
Nos collaborateurs au centre des sciences: Brigitte Belleville (chargée de projet) et Suzie Leroux (contenu).

 

Détails
Catégories:
Date:
2014
Likes:
3
Client:
Centre des sciences de Montréal, Canada
Crédit:
©Cosmos_Image ©Stephane-Bourgeois ©Thierry-Lacasse
Back to top